Une formation inhérente aux métiers du web

Sans habillage visuel, identité graphique ou concept imagé en terme de communication, un site internet a peu de chances de se démarquer de façon percutante et, ainsi, captiver l’œil de son visiteur. Dans le suites du projet Sirius où l’aspect graphique (indissociable des métiers du codage informatique orienté web) a déjà été abordé, nous souhaitions aller plus loin en proposant une initiation aux métiers de la création visuelle et du numérique. La conception de logos, bannières, images animées, boutons, fonds d’écrans ou encore teasers vidéo, etc. sont autant d’éléments qui s’inscrivent directement dans le processus de création d’un site web à proprement parler. Dès lors, il nous a semblé pertinent de mettre sur pied un module d’initiation aux logiciels les plus utilisés sur le marché (la suite Adobe Creative Cloud) tout en articulant ces outils numériques à des mises en œuvres pratiques.

Transversalité des logiciels: une approche innovante

Deux semaines complètes de formation furent proposées: la première était consacrée à la prise en main des logiciels de la suite Creative Cloud (dans l’ordre: Photoshop, Illustrator, InDesign, After Effects, Premiere) alors que la seconde offrait aux stagiaires la possibilité de travailler sur des projets personnels reflétant la réalité professionnelle (seuls ou en groupe, selon les affinités), en se concentrant sur un ou deux logiciels de leurs choix. Par ailleurs, l’objectif transversal de la formation consistait à aborder systématiquement la compatibilité entre chaque logiciel vu aux cours. De cette façon, les apprenants acquéraient les compétences de base pour pouvoir transposer un objet créé à l’aide d’un logiciel vers un autre (par exemple, utiliser un dessin vectoriel dessiné dans Illustrator et l’animer sur fonds de calques Photoshop, le tout grâce à After Effects). Cette approche horizontale tout à fait innovante répond directement à la demande du marché, qui impose aux codeurs orientés web de développer une vision d’ensemble dans leurs projets et ne pas uniquement se cantonner à un aspect spécifique d’un site internet ou d’une application. C’est dans ce sens que nous avons travaillé avec les apprenants: en considérant le processus créatif non pas comme le simple maillon d’une chaîne, mais bien comme un ensemble d’aspects connectés. 

Suites pour 2018?

Cette expérience semble avoir répondu à une demande encore discrète bien que très concrète. Le résultats de cette première approche sont très satisfaisants et nous laissent penser que ce type de modules très spécifiques trouveraient toute leur pertinence au sein d’une formation à plus grande échelle, telle qu’envisagée dans les suites du projet Sirius pour l’année 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *